Savoir et savoir-faire

  • Savoir et savoir-faire

La Salle des profs, en cohérence avec le programme de l’enseignement fondamental catholique, distingue les savoirs (parfois appelés savoirs déclaratifs) des savoir-faire (parfois appelés savoirs procéduraux). Un savoir s’énonce et peut être mémorisé, tandis qu’un savoir-faire s’exécute et peut souvent être automatisé par entrainement.

Exemples de savoirs :

- l’ordre alphabétique ;

- la table de multiplication par 5 ;

- la règle de l’accord du nom avec le déterminant ;

- la définition de l’angle droit.

Exemples de savoir-faire :

- décomposer un mot en syllabes ;

- ordonner des objets selon leur volume ;

- repérer les paragraphes dans un texte ;

- effectuer une soustraction avec passage de rang.

 

Icone SavoirIcone Savoir-Faire

Dans la salle des profs et dans le programme, les savoirs sont identifiés au moyen d’un « V » et les savoir-faire au moyen d’une flèche.

 

  • Savoir, savoir-faire et compétence

Le programme de l’enseignement fondamental catholique s’inscrit dans une vision équilibrée de l’approche par compétences qui suppose un aller-retour entre un apprentissage rigoureux et systématique des savoirs et des savoir-faire élémentaires d’une part, et l’apprentissage de leur utilisation dans des situations modérément complexes d’autre part.

Dans la Salle des profs, cela se concrétise par la présence d’activités élémentaires, qui visent un seul savoir ou savoir-faire, et d’activités globales et de mise en lien, dans lesquelles les élèves mobilisent et combinent plusieurs savoirs et savoir-faire pour résoudre une tâche, surmonter une situation-problème ou relever un défi.