Soutien général et préventif

Le soutien général et préventif contient un volet pédagogique ainsi qu’un volet psychologique et motivationnel.

Cet étage de la pyramide est bien connu des enseignants en FWB, car il s’inscrit dans les missions du décret « définissant les missions prioritaires de l’enseignement fondamental et de l’enseignement secondaire et organisant les structures propres à les atteindre » de 1997, désormais reprises dans le Code de l’enseignement fondamental et secondaire (livre I, art. 141.1). Depuis lors, les professionnels de l’éducation sont tenus légalement de différencier les apprentissages pour « assurer à tous les élèves des chances égales d’émancipation sociale » et pour « promouvoir leur confiance en soi ». Différencier ne voulant pas dire nécessairement individualiser.

Cette mission sous-tend que l’école est un lieu qui convient à chacun. Et ce, quelles que soient les différences de centres d’intérêts, de connaissances antérieures, de rythmes d’apprentissage, de milieux familiaux, les disparités physiques ou psychologiques.

Les actions menées en classe par l’agent PMS sont essentiellement de l’ordre de l’action collective et du soutien aux enseignants dans la mise en place d’actions pédagogiques au bénéfice de tous les élèves (prenons l’exemple du rôle des logopèdes des centres PMS dans le développement langagier de l’enfant à l’école maternelle).

Ce soutien général et préventif, dans ses volets pédagogique et psychologique, consiste donc à concilier bienveillance et exigence.

Volet pédagogique

Sur le plan pédagogique, la base de la pyramide repose sur les principes de la pédagogie universelle, à savoir : réduire au maximum les obstacles pour permettre à tous d’avoir accès à l’apprentissage.

Certaines pratiques pédagogiques générales appliquées à 100 % des élèves permettent de traiter les difficultés mineures à la source ou d’éviter qu’elles n’apparaissent : rétroactions (feedbacks) rapides et ciblées, enseignement structuré et explicite, co-enseignement, tutorat par les pairs, etc.

Un accompagnement personnalisé, ciblé sur les besoins de certains groupes d’élèves, vise à offrir un soutien plus spécifique aux élèves qui ne maitrisent pas certains apprentissages (remédiation), tout en permettant aux autres de renforcer leurs compétences (renforcement), ou encore d’offrir des opportunités de dépassement à ceux pour qui l’apprentissage est acquis (dépassement).

 

Volet psychologique et motivationnel

Sur le plan psychologique et motivationnel, le soutien général et préventif part du principe que ce n’est pas la motivation qui génère de l’apprentissage, mais que c’est l’apprentissage qui génère de la motivation.

L’enjeu est donc de mettre en valeur les progrès des élèves et de développer leur sentiment d’efficacité personnelle dans les différentes sphères de l’apprentissage, de façon à les maintenir dans une spirale positive composée d’émulation, de curiosité, de plaisir d’apprendre et de fierté de se dépasser.

La bienveillance, le climat d’apprentissage positif, le respect de chacun, le droit à l’erreur et à la différence, l’accent mis sur les progrès par rapport à soi plutôt que par rapport aux autres sont autant d’ingrédients clés de ce soutien psychologique et motivationnel.

 

En savoir plus:

Guide d’utilisation de la Pyramide FedEFoC de prise en charge des difficultés