éducation physique et à la santé – EP&S

 

Enjeux et objectifs généraux de l’Éducation Physique & à la Santé

L’EP&S, en adéquation avec la littératie physique et la littératie en santé, s’inscrit dans une perspective de développement global de l’élève en visant le déploiement de l’efficience motrice et sociomotrice, mais aussi de connaissances, d’habiletés et d’attitudes permettant une gestion correcte de sa santé et de son bienêtre. Elle constitue une réponse à une société de plus en plus sédentaire, y compris dans les loisirs. Au travers du plaisir du mouvement, un des défis de l’EP&S est de permettre aux élèves d’acquérir un ensemble d’outils visant à adopter un mode de vie sain et actif dans et en dehors de l’école tout au long de leur vie. L’EP&S participe à l’épanouissement personnel en amenant l’élève à intégrer dans l’action, les valeurs d’engagement, de solidarité, d’égalité, de respect de soi et des autres dans leurs différences.

Les activités ne sont progressivement codifiées qu’à partir de P5/6, afin de laisser la place à la découverte et à une expérimentation motrice diversifiée et différenciée.

Elles peuvent être codifiées sans être forcément institutionnalisées comme le sont les sports officiels.

La dimension culturelle des savoirs et des pratiques en éducation physique vise l’ouverture des élèves aux différentes cultures du mouvement : vie active, jeux traditionnels, pratiques nouvelles, courants sportifs et artistiques…

Le rôle de l’école étant de susciter et d’accompagner au mieux le développement des compétences nouvelles, en EP&S, le numérique fait partie des outils à intégrer aux programmes au service des apprentissages et de la motivation.

L’EP&S accompagne l’élève dans son éducation à analyser les influences positives et négatives du numérique sur sa pratique physique et à décoder les images du corps données par la société (médias, réseaux sociaux…).

Enfin, dans le cadre du projet d’établissement et en interdisciplinarité, l’enseignant d’EP&S est un référent privilégié pour promouvoir une école plus active (aménagement du milieu de vie, déplacements actifs, activité physique en classe, rencontres parascolaires, partenariats…).

(FWB, EP&S, 2022, p. 18&19)

 

Structure du programme d’EP&S

L’EP&S est organisée en 3 champs : Habiletés motrices et expression (HME), Habiletés sociomotrices et citoyenneté (HSC) et Gestion de sa santé et de la sécurité (GSS).
Ces trois champs « forment un tout indissociable au bénéfice du développement personnel, du vivre-ensemble, de la santé et du bienêtre » (FWB, EP&S, 2022, p. 19).

Ces trois champs se partagent 13 compétences déclinées en savoirs, savoir-faire et savoir-être. Chaque compétence est liée à un ou plusieurs thèmes qui permettent de comprendre rapidement ce que vise la compétence. L’intégration des compétences permet à l’élève de prendre conscience de ses possibilités, d’apprendre en participant, de faire naitre le désir de s’améliorer, d’identifier ses aptitudes, de découvrir des orientations saines de plaisir, de créer et de s’exprimer en utilisant le mouvement, de favoriser des relations sociales et promouvoir la participation au sein d’un groupe.

Ces compétences sont identiques de la première primaire à la troisième secondaire, ce qui favorise une continuité dans les apprentissages.

 

Quelques principes méthodologiques

Varier les situations d’apprentissage pour développer des habiletés motrices [VT 2]

  • Varier le type de situations d’apprentissage afin que l’élève puisse mettre en mémoire les mouvements découverts et par la suite, s’adapter à diverses situations.
  • Proposer des situations libres, suggérées et dirigées permettant d’explorer par essais-erreurs ou imitation les différentes habiletés motrices.
  • Proposer une démonstration des activités à réaliser et verbaliser les étapes (mouvement, enchainement de gestes, utilisation d’objets).
  • Proposer des marches à suivre pour aider l’élève à mémoriser les différentes consignes.
  • Multiplier les répétitions afin d’automatiser les gestes et/ou leur enchainement.

Prendre en compte les besoins de chacun

  • Soutenir l’élève personnellement afin de répondre à ses besoins propres (handicap sensoriel, besoin de réassurance, difficultés diverses…) [EPC 2.1].
  • Éliminer toute distraction afin de ne pas surcharger la mémoire de travail [AET-FE].

Stimuler la créativité pour développer des capacités physique et d’expression [VT 4]

  • Favoriser le développement de l’imaginaire en contextualisant les apprentissages de manière ludique (l’élève joue un rôle).
  • Donner à l’élève la possibilité de s’exprimer librement à l’aide de son corps : danser librement sur une musique, mimer des émotions ressenties, se relaxer…
  • Lier régulièrement expression et cohésion de groupe : danser ensemble, vivre le rythme…
  • Créer un climat de confiance qui permet à chacun de se sentir libre de s’exprimer, de créer et de vaincre ses appréhensions.

Développer le sentiment d’appartenance au groupe par la coopération [VT 1] [EPC 2.2]

  • Favoriser les activités de coopération (planifier, organiser, communiquer) plutôt que celles de compétition afin de construire un esprit d’équipe au sein du groupe.
  • Veiller à la mixité et à l’équilibre des équipes ainsi qu’à l’inclusion de chacun. Chaque élève doit pouvoir trouver sa place en fonction de ses forces, de ses difficultés, de ses préférences…
  • Mettre en place un système de tutorat afin de favoriser l’entraide au sein du groupe.

Conscientiser l’importance de l’activité physique sur la santé [VT 1]

  • Interroger régulièrement l’élève à propos de son ressenti lors de la pratique d’activités physiques et l’importance d’en pratiquer régulièrement.
  • Faire des liens entre santé physique et alimentation saine en partenariat avec le titulaire de classe.

Prendre le temps de se questionner [VT 2]

  • Donner à l’élève le temps nécessaire pour répondre aux  questions posées.
  • Interroger son vécu. Un temps de réflexion, une prise de recul dans le silence peut être parfois nécessaire.
  • Choisir le bon moment pour questionner en fonction de l’activité : à la séance suivante, en fin d’exercice, pour clôturer une séance…
  • Préciser à l’élève que plusieurs réponses sont possibles et que l’enseignant est là pour le guider dans la réflexion.

 


Le programme :